Projets

Mon principal projet depuis quatre années est l'autohébergement de services et en finalité l'indépendance par rapport à des entreprises qui ne respectent pas la vie privée de ses utilisateur⋅ice⋅s. Cela dit, pour les outils les plus lourds à mettre en place, un serveur dédié a été loué chez OVH, et celui-ci est chiffré avec LUKS.

Historique :
2015-2016 : Début de l'autohébergement sur un Raspberry Pi2, avec utilisation d'un disque IDE en usb.

2017 : Premier serveur: ordinateur de 2006 avec un Pentium4 et 3Go de mémoire vive (Thinkcentre M52), fonctionnant avec trois disques durs (JBOD) puis deux sous Debian puis Ubuntu Server

2018 : Deuxième serveur: carte mère (Athlon X2 240) et processeur de 2009, avec les mêmes disques durs, avec 7Go de mémoire vive, sous Ubuntu Server

2019 : Troisième serveur: HP Proliant ML110 G7, issue d'une récupération organisée par mon établissement, avec 16Go de RAM, et un duo 256Go de SSD + 4To de HDD (acheté) Sauvegarde effectuée sur un "NAS" avec 4to d'espace disque.

2020 : Tentative de mise en place sur un VPS chez IONOS, puis location d'un serveur dédié chez OVH. Passage sur un Pentium E5800 et 4Go pour le serveur famillial. Passage d'un conteneur avec un serveur Nginx configuré et avec des ports NATtés, vers un HAProxy configuré sur le Pfsense directement. Mise en place d'un serveur personnel, dédié au stockage de données peu importantes.

Evolutions à venir:

  • Installer un serveur mail sous openbsd

  • Virtualiser sous OpenBSD avec Bhyves

  • Renforcer l'isolation des conteneurs cités ci-dessous

Serveur familial: 4Go de RAM, Proxmox v6, 4To (HDD), Pentium E5800

  • Pfsense (firewall)

  • Openmediavault (2to de données)

Serveur personnel: HP Proliant ML110 G7 -> 10Go de RAM (ECC), FreeNAS, 2* 500 Go (HDD, en JBOD), E3 1220

  • Partage en SMB

  • Partition en ISCSI

Serveur dédié OVH: 32Go de RAM(ECC), Proxmox v6, 2*500Go (SSD NVME) en RAID1, E3 1270V6

  • Pfsense (firewall + serveur web + serveur VPN roadwarrior)

  • Agrégateurs de liens (shaarli + FreshRSS)°

  • Plusieurs sites web fonctionnant sous Pelican

  • Plusieurs bots mastodon en python

  • Deux instances mastodon

  • Un Nextcloud

  • Un Windows Server 2019 (RDS)

  • Un moteur de recherche: Searx

  • Un gestionnaire de mot de passe (Bitwarden_rs)

  • Une machine cliente sous Windows 10

  • Un serveur de jeu